gallery/pourquoi-consulter-(1)

Parmi les indications, on trouvera, pour les enfants et/ou pour les adultes : 
- troubles du sommeil, difficultés pour s’endormir seul, cauchemars
- peurs de séparation invalidantes
- énurésie secondaire
- colères disproportionnées ou incontrôlables  
- déficit de confiance en soi, dévalorisation,  autosabotage
- phobies
- troubles de type dys- (dyslexie, dyspraxie etc…), en complément d’un suivi orthophonique
- deuils non résolus
- burn out, dépression
- troubles anxieux (attaques de panique, TAG)
- stress post traumatique
- compulsions, addictions
- troubles somatiques, douleurs chroniques qu’une cause organique ne parvient pas ou ne suffit pas à expliquer (toujours en lien avec un suivi médical) 
- accompagnement à la perte de poids 
- aide pour  supporter les effets secondaires de certains traitements

De manière générale, le recours à une thérapie psycho-corporelle comme l’EFT peut être envisagé dès lors que l’on se sent bloqué dans sa vie, prisonnier de schémas de comportement répétitifs ou dysfonctionnels (c’est-à-dire inadaptés à la réalité présente).

 

L’EFT et le Matrix aident à développer des ressources personnelles pour mieux réguler ses émotions.

La puissance et le mode d’action de ces techniques illustrent l’extraordinaire capacité de notre cerveau à cicatriser des traumas et des blessures d’attachement, montrant que rien n’est jamais figé et qu’il n’est jamais trop tard pour guérir de son passé.

Une consultation en EFT peut aussi être l’occasion d’une sensibilisation à l’univers émotionnel de l’enfant et une initiation à des techniques simples d’accueil et d’accompagnement des émotions, qui  peut s’avérer une aide précieuse, au quotidien, pour les parents. L’EFT est en effet une méthode simple, ludique et rapidement assimilable en autotraitement, pour accompagner le développement émotionnel de l’enfant. Bien utilisée, elle permet de résoudre en douceur les petits tracas du quotidien.
Mais cette pratique doit bien évidemment aussi, dans des cas plus complexes, s’inscrire dans une démarche de thérapie, avec un(e) professionnel(le). Dans ce second cas également, l’objectif sera toujours, à côté du travail direct de retraitement des souvenirs traumatiques avec l’enfant, de guider les parents vers une démarche autonome progressive en leur transmettant des outils d’accompagnement au quotidien.

Pour les enfants et leurs parents

L’EFT n’est pas une thérapie alternative, mais une thérapie complémentaire.

Elle ne se substitue en aucun cas à un traitement médical, ni à un suivi psychiatrique si celui-ci s’avère nécessaire. La thérapeute se réserve la possibilité de renoncer à suivre une personne si celle-ci refusait de recourir à un avis médical en cas de maladie avérée ou fortement suspectée. 

Pourquoi consulter ?

Et concrètement, pour quelles problématiques ?

gallery/nuage-tag

Remarque importante :